eSport Course

Courses automobiles virtuelles : mieux qu’en vrai ?

Le racing eSport est une compétition de jeux vidéo de Formule 1 sur une piste. Il réunit des joueurs professionnels et passionnés qui se partagent des expériences et s’entraînent dans des gaming houses. Comment se déroule le quotidien de ces gamers ? Quels sont les avantages de l’e-sport ?

Concept de gaming house

Comme chaque année, Berlin accueille, du mois de Janvier à Mars, le tournoi de jeux vidéo e-sport de Formule 1. Berlin est devenu un haut lieu du sport électronique. Le concept consiste à réunir tous les participants, les League of Legends (LoL) dans un même lieu, le gaming house. Ceci afin de créer une cohésion entre les joueurs et le staff et créer une dynamique collective. Par ailleurs, les joueurs peuvent préparer des compétitions en ligne et s’entraîner ensemble. Par conséquent, cela réduit les déplacements réguliers, les coûts de déplacement et les fatigues. Avec ce concept, fini l’entraînement dispersé dans plusieurs pays ou continents. Désormais, il est possible de s’entraîner simultanément à 5.

Un siège de F1 virtuelle

Les joueurs, âgés entre 20 à 23 ans, ne manquent de rien et évoluent dans un environnement optimal. Ils sont blanchis, nourris et logés. En 2016, une équipe européenne cohabite avec un analyste vidéo et leur entraîneur dans un appartement chic berlinois de 350 m². Ce dernier comprend une salle de réunion, de repos, 3 salles de bains et une chambre pour chaque gamer. La salle d’entraînement est équipée d’une dizaine d’ordinateurs avec une connexion haut débit.

Sur les murs sont tapissés les exploits antérieurs, mettant en avant l’objectif de la gaming house. Durant 9 semaines, les joueurs s’entraînent 8 heures par jour, arborant leur maillot et s’installant confortablement dans un fauteuil ergonomique. Chaque gamer respecte un programme défini : repas ponctué de sessions d’entraînement individuels et collectifs et de briefings. Il y a également des exercices physiques et des ateliers de méditation. Ceci afin de prévenir les blessures chroniques des doigts, du dos et de la nuque.

Le concept de gaming house a évolué sachant que la vie privée des joueurs est laissée de côté. Dans ce cas, ils vivent chacun dans un appartement et viennent s’entraîner dans un bureau à proximité. D’ailleurs, pour la finale de l’e-sport 2019, elle aura lieu à l’AccorHotels Arena de Bercy à Paris le 10 novembre où seront attendus 20 000 spectateurs et 100 millions de public en ligne.

Jeux virtuels remportent sur la course réelle

Les jeux vidéo et simulateurs de l’e-sport sont de véritable exploit historique qui pourraient influencer les disciplines et les méthodes d’apprentissage de la Formule 1. Enzo Bonito, 23 ans, a fait ses preuves face à un pilote de formule 1, Lucas di Grassi au Mexique. Passionné de l’e-sport, il cumule les cashprizes, valant des millions d’euros. L’e-sport automobile est très réaliste jusqu’aux détails précis où sont reproduits les sensations de suspension ou l’usure des pneus. De même, il y a des pédales physiques et des volants. D’ailleurs pour le 24h du Mans en juin 2019, une épreuve virtuelle est organisée en parallèle à la course.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *